vendredi 22 octobre 2010

La Cicrane à Montpellier : Michel Saillard et son théâtre comique

Laura Charpentier, Juliette Phillips, Caroline Réali et les "Chiennes de Vies"

Chiennes de Vies, théatre La Cicrane à MontpellierCeux qui se rappellent ont l'impression de revivre l'été 1979 où, découverts par Stéphane Collaro, Pit et Rik ont pris pour une saison la place de... Coluche lui-même. Stéphane Collaro, acteur, réalisateur, humoriste, journaliste et animateur de télévision, était le premier à voir leur talent. Plus tard, le public n'avait besoin de personne pour s'en rendre compte lui-même.

Plus tard, ce fut les années 80, avec "Cocoboy", "Cocoricocoboy" et, bien sûr, "La cicrane et la froumi". Mais ceux qui sont trop jeune pour se rappeler n'ont pas besoin de référence "historique". Pour eux, c'est aujourd'hui, en plein Écusson à Montpellier, qu'il découvrent ce qui est un "véritable" théâtre comique.

Café-théâtre la Cicrane à MontpellierMême si la "froumi" est partie, la "cicrane" chante encore. Ou, plutôt, elle fait toujours rire le public, en forme d'un petit théâtre à Montpellier créé, en 1993, par Pit et Rik, alias Frédéric Bodson et Michel Saillard. Pit, Frédérik Bodson, n'est pas resté longtemps à Montpellier - il avait envie de retrouver la capitale et le cinéma, mais Michel Saillard y est toujours. Et il écrit toujours des scénarios qui rendent la vie plus agréable...

Parlons de la vie - au fond, les scénarios de Michel Saillard qu'on peut voir dans son théâtre comique "La Cicrane", ne sont pas si amusants que cela. Ses sujets, c'est la vie de tous les jours. Le stress du travail, les contacts avec les collègues, les petites misères de la vie quotidienne. Des problèmes que tout le monde connaît et qui, finalement, personne ne peut résoudre. Et pourtant, le public pleure de rire.

Michel Saillard a le talent de fait rire son public sur des sujets qui, normalement, le tracassent. Il utilise le rire comme un bâton magique : en riant, les gens comprennent que, finalement, la vie est trop belle pour se faire abattre par la méchanceté d'une collègue, par le mauvais humeur de son chef, par un jour de pluie ou, tout simplement, par la solitude. Ses pièces plantent dans les idées de leurs spectateurs la pensée que, en réalité, tout problème peut être résolu. Qu'il y a toujours quelqu'un qui est prêt à aider. Et que personne n'est vraiment seul, tant qu'il est prêt à s'ouvrir... autrement dit, Michel Saillard parle du "vivre ensemble".

Michel Saillard et le théâtre à MontpellierToutefois, pendant que les gens regardent les pièces du petit théâtre comique la Cicrane, il n'y a pas beaucoup de place dans leurs pensées pour philosopher sur la vie et le "vivre ensemble". Il n'y a de place que pour le rire et la fascination du jeu de ses comédiens. Dans la pièce Chiennes de Vies actuellement à l'affiche, Laura Charpentier, Juliette Phillips et Caroline Réali sont entièrement absorbées dans leurs rôles de filles qui veulent se venger d'un patron "macho". Le spectateur a l'impression que les trois actrices elles-mêmes sont concernées par les misères qu'il fait à ses employées. Les gestes, les expressions du corps ou du visage, leur manière de parler, tout semble authentique.

Mais la force du scénario n'est pas seulement dans ce qu'on voit sur scène, mais aussi dans ce qu'il suggère. Ainsi, on ne voit jamais le "méchant", mais on le "sent" tout le temps, d'abord comme un chef abominable, plus tard comme un homme peut-être pas si méchant que cela... La pièce rend le public capable de détester et d'aimer un homme qu'il ne rencontre jamais.

Celui qui ne le sait pas n'aurait jamais l'idée que Laura Charpentier, Juliette Phillips ou Caroline Réali pourraient être des actrices débutantes qui n'ont pas encore accumulé des expériences sur les grandes scènes. Elles sortent juste de leur formation - une formation qui a eu lieu à l'endroit même où, avec un tel naturel, elles jouent dans "Chiennes de Vies". Car former des acteurs est une des missions essentielles de Michel Saillard et sa "Cicrane". C'est pour eux qu'il écrit ses pièces de théâtre, et ce n'est qu'avec eux qu'il les réalise.

Michel Saillard, la Cicrane à MontpellierMichel Saillard, l'ancien Rik des Pit et Rik, n'a pas changé. Il était toujours un homme passionné, et il le restera jusqu'à la fin. Sa passion, c'est l'humour. Tant que les gens rient, ils ne font pas de mal. Le rire rend la vie plus belle, et il n'y a pas de meilleur remède contre tristesse et maladie.

Sans doute, Michel Saillard est bien entouré par ses acteurs et actrices. Mais il a aussi une partenaire qui est irremplaçable : sa partenaire de vie et sa partenaire dans l'aventure de la Cicrane - Claudine Bouygues, presque toujours "cachée" dans les coulisses, garantit la qualité du son et de la lumière. Un pari qu'elle tient largement.

Il est vrai que Michel Saillard a côtoyé les hommes et femmes les plus importants du Show Business, les grands théâtres et les studios les plus fameux. Il a connu le luxe et la gloire - mais aujourd'hui, comme il dit, il connaît la joie. "Je ne suis pas là pour gagner de l'argent", explique-t-il. Il est là pour le plaisir de voir les acteurs jouer ses pièces - les acteurs qu'il a formés lui-même. Il est là pour donner de bonne humeur aux spectateurs, et il est là pour sa passion de l'humour.
Photos et texte : copyright Doris Kneller

Aucun commentaire:

Publier un commentaire