jeudi 29 avril 2010

Montpellier et sa Place de la Comédie

Place de la Comédie, "coeur vivant" de Montpellier : les Estivales, la Comédie du Livre, "l'âme" des Montpelliérains

La place de la Comédie à Montpellier et ses manifestations"Quand je retourne à Montpellier, après un voyage, ma première promenade me mène à la Place de la Comédie. Pour me donner le sentiment d'être vraiment à Montpellier." La dame dans la cinquantaine sourit. Cela ne fait que quatre ans qu'elle habite Montpellier. Mais elle a "adopté" la ville, "...et les Montpelliérains m'ont adoptée. Montpellier est devenu ma 'patrie'."

"La Place de la Comédie, c'est...", le jeune homme réfléchit. "...je dirais que, pour moi, c'est un peu le coeur de la ville, n'est-ce pas ?" - Et un autre jeune homme, plus romantique, ajoute : "C'est ici où bat le coeur des Montpelliérains."

Les deux ne sont pas les seuls à avoir de telles idées. Pour beaucoup de Montpelliérains, la Place de la Comédie forme le "véritable" centre de leur ville. "Peu importe la direction qu'on prend - plus tôt ou tard, on aboutit toujours à la Place de la Comédie", constate aussi une jeune femme qui, comme elle dit, "découvre Montpellier comme si j'étais touriste".

"Où se passent des choses à Montpellier ?" résume un Monsieur d'une quarantaine d'années la question de l'équipe des Gens de Montpellier. "Un peu partout, je dirais." Il réfléchit. "Mais la plupart des manifestations ont lieu sur la Place de la Comédie. Souvent, elles commencent là-bas et elles finissent aussi là-bas. Et quand les Montpelliérains se donnent rendez-vous, c'est souvent sur la Place de la Comédie, devant la Fontaine des trois Grâces."

Une dame d'à peu près le même âge est du même avis. "Le week-end, quand vous vous sentez seul, vous n'avez qu'à aller à la Place de la Comédie. Vous pouvez être sûr qu'il y a quelque chose, une foire, un marché, une manifestation, un concert... et s'il n'y a rien, par hasard, vous y rencontrez une foule de personnes intéressantes."

Montpellier, la Comédie"Comment je trouve la Place de la Comédie ?" demande une autre dame du même âge. "Belle, tout simplement belle, avec tous ses magnifiques bâtiments."

Toutefois, cela n'est pas l'idée de tout le monde. Une dame dans la soixantaine, avec un accent assez fort, assure que la Comédie serait une des places les plus moches qu'elle connaît. "Et je dois le savoir", assure-t-elle, "je voyage beaucoup." - Et quel est l'élément qui, selon elle, rendrait la Comédie si "moche" ? - "Les anciennes maisons autour de la place, ça va, bien que, chez nous, vous en trouviez des plus belles. Mais ses grandes constructions modernes à côté de la place", avec un signe de tête, elle indique la direction du Polygone, "sont affreuses." - Quel est donc ce "chez elle" où les maisons sont si belles ? - "À Vienne, en Autriche. C'est la plus belle ville du monde."

Heureusement, elle semble être la seule à avoir cette opinion : "Magnifique", assure un Monsieur avec un accent anglais, "une place d'une grande beauté. Et l'opéra, elle aussi est très belle. Dommage, seulement, qu'on ne voit pas très bien la statue au milieu", il parle de la Fontaine des trois Grâces, "à cause des travaux. Mais ça me donne une raison de revenir."

Place de la Comédie, MontpellierEt une dame qui parle un mélange entre le hollandais et le français : "Je viens souvent à Montpellier, J'aime cette ville. Mon fils fait ses études à Montpellier, c'est grâce à lui que j'ai découvert votre ville. Et j'aime beaucoup votre Place de la Comédie. Elle est très ensoleillée et il y a toujours quelque chose à voir."

"Quelle est ma première pensée quand on évoque le nom de la Place de la Comédie ?" répète une dame dans la cinquantaine qui a passé presque toute sa vie à Montpellier et, comme elle dit, n'a pas envie de bouger. "Voyons. Aux cafés, bien sûr. Et aux soirées d'été. Aux amis avec qui j'ai passé beaucoup des heures dans les cafés de la Comédie." Elle hésite. "Oui, à la Comédie du Livre, aussi. J'y vais tous les ans. Et bientôt, on y est de nouveau..."

"La Comédie du Livre", répond aussi un Monsieur dans la soixantaine. "Des foires de livres, vous en trouvez partout dans le monde. Mais la Comédie du Livre, ça n'existe qu'à Montpellier."

"Faire la fête", avance un jeune homme qui affirme être étudiant à la fac des lettres. "En été, les vendredis, comment ça s'appelle ?" Une jeune femme de son groupe d'amis l'aide : "Les Estivales." "Ah oui", reprend le jeune homme, "bien sûr, les Estivales. C'est génial. On peut y aller avec des copains. Ou tout seul, parce qu'on y rencontre toujours l'un ou l'autre jeune qu'on connaît."

Une dame dans la trentaine pense d'abord à l'écologie. "Il y a pas mal de manifestations écologistes, sur la Comédie", raconte-t-elle. "Et au niveau des manifestations culturelles ? La Comédie du Livre. Fin mai."

Pour une autre dame, la Place de la Comédie n'évoque pas vraiment l'image de manifestations. "La Comédie", dit-elle, "c'est... la Comédie. Je veux dire que cette place ne peut être comparée à aucune autre. Elle appartient aux Montpelliérains, elle exprime leur mode de vie - leur joie de vivre. La Place de la Comédie, c'est Montpellier. Son âme ou, plutôt, l'image de son âme..."
Photos et texte : copyright Doris Kneller

Aucun commentaire:

Publier un commentaire