dimanche 22 novembre 2009

Les Pyrénées-Orientales à Montpellier

La comédie des Pyrénées-Orientales

Pyrénées-Orientales à Montpellier
"Les Pyrénées-Orientales font leur comédie" est le titre accordé à une manifestation lancée par le Conseil Régional où nos voisins autour de Perpignan présentent un peu d'artisanat, un peu de culture, mais surtout la bonne nourriture et encore plus les bons vins.

Comédie des Pyrénées-OrientalesEt pour être une Comédie, c'en est une. Elle ne se déroule pas seulement sur la fameuse place de la Comédie à Montpellier, la comédie a lieu aussi à l'intérieur de la tente qui héberge toutes ces gourmandises. Pas un stand - ou presque - qui ne propose pas de goûter un petit verre de vin, un morceau de fromage, de charcuterie… on dirait que nos voisins de Perpignan, ce n'est que cela - manger et boire.

Mais qui voudrait se plaindre ? Il suffit de passer le vendredi, avant l'arrivée de la foule du week-end, pour récolter un maximum de sourires catalans (ou non catalans) et du Muscat de Noël et encore du Muscat de Noël, un peu de fromage de chèvre, pour changer, un morceau de jambon et encore du Muscat de Noël. Qui peut juger qui est le meilleur ? Va pour le moins cher, alors - ou va pour un autre dégustation du vin du seul département en France qui jamais (et si l'on dit jamais, c'est, pour une fois, vraiment jamais) n'a le droit d'ajouter du sucre à son or rouge ou blanc...

Les Pyrénées-Orientales font leur comédieToutefois, celui qui pense que les Pyrénées-Orientales, ce ne serait que le vin et le fromage de chèvre (et la charcuterie) se trompe énormément - même si la comédie de Montpellier risque de le suggérer. Les Pyrénées-Orientales, c'est aussi le musée de Céret et les 57 œuvres que Picasso lui-même a offerts à son créateur. Et c'est aussi le petit village de Saint Laurent de Cerdans, retiré au fin fond du Vallespir, juste à côté de la Catalogne qui, il n'y a pas longtemps, a fait revivre sa tradition de la fabrication des espadrilles, des chaussures en toile, commodes et colorées. Et c'est la montagne, le sport d'hiver…

Et, pour ne pas l'oublier, les Pyrénées-Orientales, c'est aussi la musique. La Sardane, cette danse de joie que ses habitants partagent avec leur voisin du sud de la montagne. Ou le rock catalan, ou la chanson pleine de la douceur et de l'harmonie ou du sarcasme ou de la joie de vivre - de toutes ces caractéristiques qui catégorisent si bien des gens qui, justement, ne peuvent pas être catégorisés.

Encore un petit verre de ce fabuleux Muscat de Noël ? "Salut", comme disent nos voisins et "adéu-siau", jusqu'à l'année prochaine.
Photos et texte : copyright Doris Kneller

Aucun commentaire:

Publier un commentaire