mardi 2 décembre 2014

La météo à Montpellier

Ce que font les Montpelliérains lorsqu'il pleut à Montpellier


Il est vrai que la pluie est une invitée rare à Montpellier. Mais parfois, elle passe. Et quand elle passe, elle se prend le temps pour rester… trois jours, quatre jours et plus. L’équipe de Montpellier Presse Online voulait savoir, comment ses concitoyens accueillent la pluie.

D’abord, ils râlent. « Quel mauvais temps », « quel temps affreux » et même « quel temps de merde » sont des expressions qu’on entend partout dans les bus et trams. Mais le « phénomène pluie » attire aussi un autre phénomène : « Grâce à la pluie, les gens réapprennent à communiquer », remarque une dame d’environ 55 ans. « Regardez les gens dans les trams : ils s’occupent de leur téléphone ou fixent leurs genoux. Les autres n’existent pas pour eux. C’est comme si on était entouré de gens qui n’ont rien en commun. »

« Quand il pleut », continue la dame, « tout change. Les gens entrent dans le tram, trempés. Ils soupirent et ils râlent. Les autres ont les mêmes soucis et réagissent. On se sourit, et on commence à échanger de petits mots. D’abord sur la météo, après sur autre chose. »

Par exemple sur la situation dans les rues. « Il ne devrait jamais pleuvoir à Montpellier », explique une autre dame, plus âgée que la première. « Les rues sont tout de suite inondées, on patauge dans l’eau. Les flaques sont si grandes qu’on peut pas les éviter. Le résultat : des pieds mouillés et tout le monde est enrhumé. »

Une autre dame, à peu près du même âge, s’inquiète sur l’état de la Comédie. « C’est très beau, ce marbre sur la Comédie. Mais ceux qui l’ont posé ont oublié la pluie. Dès que le marbre est mouillé, on glisse. C’est peut-être pas grave pour les jeunes, mais personnes ne pense aux vieux et aux handicapés. »

Toutefois, il y a des jeunes qui sont du même avis : « Montpellier n’est pas une ville qui est faite pour la pluie. Ici, il doit toujours faire beau. Personne ne sait quoi faire, quand la météo prévoit du mauvais temps. »

Pourquoi ? « Parce que tout ce qui fait plaisir à Montpellier se passe dehors. Se promener dans les rues, faire la fête sur l’Esplanade - qui peut imaginer des Hivernales sous la pluie ? - les parcs, aller à la plage. Bien sûr, il y a quelques musées. Mais on n’a peut-être pas envie d’y aller, chaque fois qu’il pleut. Non, Montpellier est une ville fait pour le soleil. »

Que font-ils, alors, les Montpelliérains, lorsqu’il pleut ? « Si on peut, on reste à la maison », explique un jeune homme. « Rendre visite à des amis », propose une dame un peu plus âgée, mais elle ajoute : «  Ou, mieux, rester à la maison et faire venir des amis qui ont le courage de sortir. »

Côté professionnel, la pluie change-t-elle quelque chose ? Pour le représentant d’une grande assurance, la météo est décisive : « Quand il pleut, j’essaie d’annuler mes rendez-vous - heureusement qu’il ne pleut pas souvent. Déjà, parce que je n’ai pas trop envie de me déplacer sous la pluie. Puis, les gens sont de mauvaise humeur et les affaires ne marchent pas. Les Montpelliérains ont besoin du beau temps pour prendre les bonnes décisions. »

Peut-être, les Montpelliérains sont-ils comme leur ville : ils sont faits pour le soleil.

Photos et texte : copyright Doris Kneller

Aucun commentaire:

Publier un commentaire